Publicité Publicité Publicité Publicité

NF2

NF2

Journée 1 : BFEPH - Villeneuve d'Ascq ESB Espoirs

Laborieuse victoire du BF Escaudain

Première rencontre en NF2, première victoire du BF Escaudain mais qu’elle fut laborieuse et très longue à se dessiner.

«  Je suis déçu même si nous avons gagné car je pense que l’on n’a pas fait le travail. Défensivement, nous n’avons pas été dans le respect des consignes avec deux filles qui défendent et trois qui regardent ou inversement  », tempête Jacky Mini. En face, les jeunes joueuses du centre de formation de Villeneuve d’Ascq ont joué crânement leur chance (11-12, 10e) et ont bien résisté (31-30 au repos).

«  Je suis étonné de la qualité de jeu qu’elles ont proposé si tôt dans la saison  » Mieux même, elles sont repassées devant avec solidarité à l’aube de la dernière période (45-49, 30e). Les sourires se crispèrent dans les gradins de la salle Allende voyant que leurs protégées n’y arrivaient pas (54-55, 36e). Heureusement, Léa Duvauchelle et Clémence Duforet, les deux meneuses, sortaient le BFE d’une mauvaise situation.

«  Pour moi, il y a des filles qui trichent. Il va falloir se remettre en question et mettre plus d’intensité durant quarante minutes, pas par intermittence. Le travail ne fait que commencer  », conclut le coach escaudinois marqué par cette très mauvaise prestation.

BF ESCAUDAIN – VILLENEUVE D’ASCQ B : 63-57 (11-12, 20-18, 14-19, 18-8).

BFE : Duvauchelle 7, Ceravolo 3, Lerévérend 4, Duforet 7, Bicane 13, Hegedus 18, Chourchoulis 2, Laidlow 9.

ESBVA B : Hamiani 4, Lemaire 15, Faillot 2, Jakovljevic 6, Ilouga 9, Bardy 11, Moulin 4, Cissoko 4, Roussilhes 2.

Source VDN (R.P)

Journée 2 : Le Chesney Versailles - BFEPH

Le BF Escaudain a rempli sa mission au Chesnay-Versailles

Beaucoup attendaient du premier déplacement du BF Escaudain au Chesnay-Versailles, une équipe qui l’avait battu de 8 points, voilà deux ans, pour la montée. En respectant les consignes, il en est revenu avec le sourire du travail accompli.

Après un début de match équilibré : 14-16 (10e), 30-29 au repos, les équipières de Lucie Lerévérend ont pris la mesure de leurs adversaires : 40-51 (30e) avant d’interdire leur retour (53-64).

«  Les filles sont bien rentrées dans le match en respectant les consignes en faisant bien circuler la balle et en développant du jeu rapide, malgré Badiane et Radunovic. Au repos, nous n’étions pas loin mais nous savions qu’il ne manquait pas grand-chose pour faire la différence  », raconte Jacky Mini. «  Nous avons resserré notre défense, la différence s’est faite sur les rotations tout le monde ayant apporté quelque chose et la série de Dace (Bicane) nous a donné de l’air. Je suis fier de mes filles qui ont su réagir par rapport au premier match et appliquer les choses travaillées à l’entraînement. Le groupe prend forme et les automatismes commencent à se voir. Il faut continuer dans ce sens. »

Une seconde victoire consécutive qui permet au BFE de rester dans le groupe des invaincus, tout en faisant, en marge du maintien, une très bonne opération. Le BFE devant laisser deux équipes derrière lui (même 5 si l’on compte les centres de formation) il possède deux points d’avance sur son hôte du soir, plus le point avérage.

CHESNAY VERSAILLES – BF ESCAUDAIN : 53-64 (14-16, 16-13, 10-22, 13-13)

BFE : Thomazé 5, Duvauchelle 7, Lerévérend 7, Bicane 20, Hegedus 8, Dubreucq 7, Bally 5, Laidlow 5

Source VDN (R.P)

Journée 3 : BFEPH - Basket Ardennes Espoirs

 

"Nous avons fait un bon match défensif ou les consignes ont été respecté , et l'intensité présente.

Offensivement le ballon tourne bien, même si parfois la machine se grippe un peu. 

Par contre nous devons gagner en constance si on veut monter notre niveau de jeu et être capable de tuer le match quand il est possible de le faire. Nous devons également s'appliquer sur les choses simples et mettre les paniers faciles car des fois cela se jouera sur des détails."

Journée 4 : Sainte Savine Basket - BFEPH

 

"On a rencontré une belle équipe de NF2, à l'arrivée on les a vu avec des visages fermés , on sentait que la pression était de leur côté. Nous avons démarré directement dans le match mais notre première mi temps est désastreuse , pertes de balles, oublie défensif, Lancers loupés..

On prend un éclat à -14 mais on arrive à revenir à -7 à la mi temps . La deuxième mi temps est totalement différente, je retrouve mes joueuses , on s'applique en attaque sur les consignes demandées , on défend fort et ensemble et on leur passe un 10-0 dès le début du 3ième QT. Elles ne lâchent pas et c'est un mano à mano qui s'installe , en face des qu'il rentre dans ces rotations ce n'est plus pareil et à l'inverse chez nous on garde le niveau d'exigence. Les 10 dernières minutes sont intenses et le groupe une fois de plus fait la différence. Je suis fier de l'image qu'elles ont montré en deuxième mi temps, elles ont du caractère pour ne pas baisser les bras quand ont été en difficultés. Il faut persévérer dans ce sens. La victoire ne change en rien à notre objectif premier qui est le maintient et il faut relativiser que nous sommes qu'au tout début du championnat la route est encore longue."

Journée 5 : BFEPH - CO Trith Basket PH

Trith fait tomber le leader Escaudain de haut

Le derby de haut de tableau entre le leader Escaudain et Trith une de ses dauphines (avant cette rencontre) est revenu aux Trithoises après une rencontre âprement disputée et très indécise puisqu’il a fallu avoir recours à la prolongation pour les départager. 

Très vite on sentait bien que les deux formations avaient la même ambition ; vaincre pour la suprématie régionale mais surtout pour le classement (10-10, 5e puis 19-24, 10e). Très vite les Escaudinoises refaisaient leur petit retard pour égaliser à 27 partout (14e) et au repos les deux équipes étaient encore au coude à coude (38-37). C’est à la reprise que le BFE prenait plus l’ascendant (47-42, 27e puis 51-42, 30e).

Les locales pensaient bien avoir fait le plus difficile mais c’était sans compter sur la détermination adverse. Trith grignotait (59-54, 38e) et Montagne arrachait la prolongation sur la ligne des lancers (59-59). Dans les cinq minutes supplémentaires la COT démontrait plus de fraîcheur et d’abnégation.

Un succès trithois qui lui permet de revenir à hauteur de son hôte, le BFE restant sur le podium.

«  On savait que cela allait être compliqué et pendant trois quart-temps nous n’avons pas bien défendu et notamment lorsque nous étions à +8 dans la seconde période (19-27,12e). Dans la 4e période avec notre changement défensif, on a gagné des ballons et on a bien géré la prolongation  », avoue Fabrice Pontier.

«  On s’est fait manger par une équipe qui avait plus d’envie que nous. Après Sainte-Savine on n’a pas été capables de répondre à domicile. il faut se mobiliser et rebondir. Les défaites sont faites pour apprendre, on va travailler, travailler  », tempête Jacky Mini.

BF ESCAUDAIN – CO TRITH : 62-70 ap (19-24, 19-13, 13-5, 8-17, 3-11)

BFE : Thomazé 5, Duvauchelle 5, Lerévérend 5, Duforet 16, Bicane 11, Hegedus 11, Dubreucq 2, Chourchoulis 2, Bally 5.

COT : Boulogne 1, C. Nowacki 18, Vêtu 14, Doyen 7, M. Nowacki 6, Tadeuszak 14, Montagne 4, Mialoundama 6.

Source VDN (R.P)

Journée 6 : Wasquehal Basket - BFEPH

Après Trith, le BF Escaudain a concédé une seconde défaite (au buzzer) dans son court déplacement à Wasquehal. Un revers qui lui coupe de nouveau son élan vers le fauteuil de leader mais qui n’altère en rien dans sa principale ambition de se maintenir à ce niveau dans sa nouvelle aventure (les deux relégués étant pour l’instant Dijon et le Chesnay). Le promu n’a pas dit son dernier mot loin de là.

«  Nous ne sommes encore une fois pas passés loin, un match que nous avions en mains, un hold-up sur un tir à 9 m de Ploegearts au buzzer. De toute façon, Wasquehal devait gagner, en tout cas le corps arbitral a tout fait pour que cela se passe ainsi, c’est honteux. Je sais que je ne vais pas me faire des amis mais à un moment il faut que nos arbitres se remettent en question, ils ne peuvent pas décider de l’issue d’un match et là ce sont eux qui ont décidé, tempête Jacky Mini qui rajoute. Nous avons fait une bonne première avec une défense en place. La deuxième, on reste dans ce registre mais nous sommes sanctionnés comme jamais. Il faut dire que Wasquehal, qui avait peiné à défendre en première mi-temps ne prend plus de fautes pendant les 8 premières minutes du 3e quart. Certaines joueuses adverses ont un statut protégé, à l’image de Paul qui met un coup de pied à une de mes joueuses au sol volontairement : elle n’est pas sanctionnée (pas vu) alors que toute la salle l’a vu, et c’est ma joueuse qui est sanctionnée d’une faute technique pour l’avoir poussée après ce mauvais geste. Le mal est fait, aujourd’hui on va se remettre au travail et je préfère dire le BFEPH n’est pas en crise et le BFEPH va réagir. »

Source VDN (R.P)

Journée 7 : BFEPH - Pantheres Mulhouse Basket Alsace

 

Le BF Escaudain serein face à Mulhouse Après deux défaites consécutives, le BF Escaudain a logiquement renoué avec la victoire face aux Panthères de Mulhouse, mais il lui a quand même manqué de constance pour faire un match parfait.

NF2 - Mulhouse

Les Alsaciennes se sont accrochées cinq bonnes minutes (12-10, 6e) avant de prendre un premier éclat signé Thomazé, Duvauchelle et Hegedus (22-10, 9e). Ensuite, les Escaudinoises ont pris de plus en plus l’ascendant pour atteindre le repos avec 15 longueurs de mieux (33-18). Vingt premières minutes durant lesquelles elles ont dû faire face à la rigueur de leurs adversaires, à l’image de Jenny Laidlow qui s’est battue comme une lionne sous les cercles.

Hegedus, Duforet, Bicane, Dubreucq continuaient à mettre la pression et enfiler les points et la punition commençait à être sévère pour les équipières de Nussbaumer, transparentes comme leur Américaine Elias (53-29, 30e). Il est vrai bien muselée. Finalement, toujours encouragé par un kop extraordinaire, le BFE s’imposait par un dernier panier primé de Vinciane Gheller, la relève escaudinoise.

Les Alsaciennes se sont accrochées cinq bonnes minutes (12-10, 6e) avant de prendre un premier éclat signé Thomazé, Duvauchelle et Hegedus (22-10, 9e). Ensuite, les Escaudinoises ont pris de plus en plus l’ascendant pour atteindre le repos avec 15 longueurs de mieux (33-18). Vingt premières minutes durant lesquelles elles ont dû faire face à la rigueur de leurs adversaires, à l’image de Jenny Laidlow qui s’est battue comme une lionne sous les cercles.

Hegedus, Duforet, Bicane, Dubreucq continuaient à mettre la pression et enfiler les points et la punition commençait à être sévère pour les équipières de Nussbaumer, transparentes comme leur Américaine Elias (53-29, 30e). Il est vrai bien muselée. Finalement, toujours encouragé par un kop extraordinaire, le BFE s’imposait par un dernier panier primé de Vinciane Gheller, la relève escaudinoise.

 

 

«  Cela fait du bien, on en avait vraiment besoin. Il n’y a pas de secret : si on défend de cette manière, ça va aller, mais dans l’ensemble, nous manquons de constance. On gagne de 36 points, on ne va pas faire la fine bouche avec des filles qui ont toutes apporté quelque chose », avoue, soulagé, Jacky Mini.

Un succès qui lui permet de rester à portée de fusil (1 point) des deux leaders Trith et Sainte-Savine, alors que derrière, il y a déjà un trou avec les formations qui vont lutter pour éviter les deux descentes.

BF ESCAUDAIN – MULHOUSE : 74-38 (22-11, 11-7, 20-11, 21-9).

BFE : Thomazé 10, Duvauchelle 3, Lerévérend 3, Duforet 5, Bicane 10, Gheller 3, Hégédus 15, Dubreucq 9, Chourchoulis 5, Laidlow 11.

MULHOUSE : Doetsch 3, Hartman 4, Futreh 4, Yildiz 14, Schnell 7, Elias 2, Nussbaumer 4.

Source VDN (R.P)

Journée 8 : Furdenheim A.C.S.L - BFEPH

Battu à Furdenheim, le BF Escaudain dégringole

Une victoire en quatre rencontres, le BF Escaudain n’y arrive plus ou presque. Battu Furdenheim, après avoir été devant durant les trois premières périodes, il dégringole au classement.

«  C’est toujours le même scénario, nous sommes devant et malheureusement on laisse filer le match. Nous étions en tête jusqu’au repos, malgré de nombreuses maladresses, une incapacité à tenir les joueuses extérieures et une défense perméable. Le 3e quart est très bon où défensivement on s’adapte tout en développant le jeu rapide et on alterne bien notre jeu. Nous sommes même à +12 à 7 minutes de la fin, raconte Jacky Mini. C’est à ce moment que l’on prend l’eau. Les cadres sortent pour souffler et malheureusement les autres joueuses n’ont pas pris le relais et le match nous a glissé entre les doigts. Il va falloir que certaines joueuses se mettent au niveau et que d’autres apportent ce qu’elles doivent faire car les recrues à part Jenny (Laidlow) sont à la rue. On ne peut pas jouer avec 4 joueuses. La NF2 ne fait pas de cadeau. J’attends une remise une réaction et une remise question très très vite. »

Avec ce troisième revers, le BFE se retrouve à deux points des leaders (Sainte-Savine et Trith), mais également à deux points des deux relégables provisoires (Le Chesnay Versailles et Mulhouse), pour un maintien qui était sa principale ambition pour sa première aventure à ce niveau de compétition… La route est encore longue, mais les voyants sont à l’orange.

FURDENHEIM – BF ESCAUDAIN : 64-57 (13-14, 17-19, 13-17, 21-7)

Source VDN (R.P)

Journée 9 : BFEPH - Saint Amand Hainaut Basket Espoirs

 

Escaudain a dû cravacher pour disposer de Saint-Amand B

Jouer des centres de formation n’est jamais évident car au fil des semaines, les jeunes pousses progressent et le BF Escaudain s’en est rendu compte, mené durant les trois premières périodes avant de faire éclater la défense amandinoise. 14-21 après dix minutes de jeu, les jeunes de la cité thermale jouaient crânement leur chance et confirmaient jusqu’au repos (26-34).

À la reprise, se rendant compte du danger de laisser l’adversaire imposer son jeu, les équipières de Lucie Lerévérend se comportaient beaucoup mieux, notamment offensivement, et grignotaient une partie de leur retard (46-49, 30e). Le plus difficile était fait et dans la dernière période (30-13) elles scellaient enfin le sort du match.

«  Quelle entame de match difficile ! On perd les deux premiers quart-temps avec une faible réussite au shoot, et des pertes de balles qui ont toutes profité à nos adversaires. Deux mi-temps très différentes dans l’état d’esprit et l’intensité, raconte Lucie Lerévérend. Une prise de conscience s’est imposée durant la pause et nous réagissons à la sortie des vestiaires en mettant plus d’intensité défensivement ce qui nous a permis de mieux rythmer nos attaques et au terme de la rencontre, nous réconcilier avec la victoire. Nous avons encore deux échéances importantes à préparer avant la trêve, si l’on veut démarrer plus sereinement la deuxième partie du championnat, alors on se remet au travail dès lundi  », conclut la capitaine escaudinoise.

BF ESCAUDAIN – SAINT-AMAND B : 76-62 (14-21, 12-13, 20-15, 30-13)

BFE : Thomazé 4, Lerévérend 8, Duforet 9, Bicane 19, Gheller 6, Hégédus 17, Dubreucq 8, Chourchoulis 3, Laidlow 2.

Saint-Amand B : Noé 2, Pruvost 6, A. Deprez 19, Anula 11, Elias 2, Doumbia 13, Hurel 7, Van Hove 2.

Source VDN (RP)

Journée 10 : CSL Dijonnais - BFEPH

Le BF Escaudain enchaîne enfin

Après sa difficile victoire face au centre de formation de Saint-Amand, le BF Escaudain a enfin enchaîné une seconde victoire consécutive en déplacement à Dijon, chose qui ne lui était plus arrivée depuis mi-octobre. Un succès qui fait grimper provisoirement son hôte, en compagnie de Mulhouse, dans la charrette pour la NF3.

«  Nous avons fait un match complet, défensivement en place, respectant les consignes offensives et surtout l’apport de l’ensemble des joueuses. Seul un relâchement de cinq minutes dans le dernier quart est gênant mais n’a eu aucune incidence sur ce match, raconte soulagé Jacky Mini. Nous avons démarré timidement. La maladresse adverse due à une défense présente montre bien que nous étions en place. Nous sommes à +12 à la mi-temps. Le scénario est déjà connu et nous ne devions pas reproduire les erreurs du passé. La troisième période est identique : grosse défense et collectivement très intéressant le ballon a circulé et le nombre de tirs extérieurs fut très bon à l’image du panier au buzzer de fin de 3e de Margot Dubreucq qui est pratiquement au milieu de terrain. Le dernier quart-temps fut en contrôle et ce qui est plaisant, c’est de nouveau limiter une équipe à moins de 50 points encaissés. »

DIJON – BF ESCAUDAIN : 42-63 (11-12, 10-21, 7-19, 14-11)

BFE : Thomazé 4, Lerévérend 8, Duforet 19, Bicane 7, Hégédus 6, Dubreucq 7, Chourchoulis 8, Laidlow 4.

Classement (10 m) : 1 Sainte-Savine 19 pts ; 2 Trith 19 pts ; 3 BF Escaudain 17 pts ; 4 Furdenheim 16 pts ; 5 Wasquehal 16 pts ; 6 Armentières 16 pts ; 7 Le Chesnay Versailles 15 pts ; 8 Mulhouse 15 pts ; 9 Dijon 14 pts ; 10 Villeneuve d’Ascq B 12 pts ; 11 Charleville B 11 pts ; 12 St Amand B 10 pts.

Source VDN (R.P)

Journée 11 : BFEPH - Sports Ouvriers Armentierois

Le BF Escaudain petit vainqueur d’un match ultra-défensif

Malgré un match laborieux offensivement, le BF Escaudain a concrétisé, face à Armentières, son ambition d’engranger ses trois derniers matchs de l’année 2017.

Après Saint-Amand B et Dijon, Armentièresest donc la troisième victime du BF Escaudain en cette fin d’année. Mais ce fut tout sauf simple. La cause ? Une attaque en berne avec des choses simples vendangées (en face aussi heureusement) et une défense adverse bien en place (Escaudain aussi). Du coup, le tableau d’affichage avait bien du mal à s’emballer (10-4, 10e puis 17-4, 13e). C’est là que Lalart plantait trois paniers primés de suite pour permettre à son équipe de rester dans le match (19-13, 16e). 

Heureusement, Hégédus, Bicane et Lerévérend veillaient au grain (26-19 au repos). Pas tant que cela car Armentières passait devant par un (0-8, 26-27, 24e) et par une poussée d’agressivité comme le coup de coude volontaire de Faurez dans les côtes d’Elisa Caridi. Situation vue par tout le monde sauf par les arbitres qui ont dû arrêter tout de même le match car l’Escaudinoise était allongée au sol. Elle a été transportée ensuite à l’hôpital pour examens et il en résulte qu’elle n’a rien de cassé mais une grosse contusion. Le BFE qui était repassé devant (38-35, 33e), s’accrochait pour finalement s’imposer par la petite porte.

«  C’est le plus mauvais match offensif de la saison avec seulement 26 % de réussite aux tirs. On n’a pas su tuer le match à un moment, mais l’état d’esprit est un bon défensivement car on ne prend que 38 points. On est restés solidaires et l’objectif de trois victoires sur trois est atteint. On peut partir en vacances sereins  », relate Jacky Mini.

BF ESCAUDAIN – ARMENTIERES : 42-38 (10-4, 16-15, 8-14, 8-5)

BFE : Lerévérend 3, Duforet 2, Bicane 14, Gheller 2, Hégédus 6, Dubreucq 4, Chourchoulis 5, Laidlow 6.

Armentières : Messi 2, Merlot 2, Delattre 6, Lalart 9, Faurez 3, Zwolinski 6, Liénard 7, Duflo 3.

Source VDN (R.P)

Journée 12 : Villeneuve d'Ascq ESB Espoirs - BFEPH

Escaudain évite le piège

Le BF Escaudain est revenu de son court déplacement à Villeneuve d’Ascq avec la victoire et la satisfaction du travail accompli.

Jamais simple de jouer face à un centre de formation et notamment celui de l’ESBVA dont les joueuses progressent au fil des semaines. Heureusement, le BFE n’est pas tombé dans le piège grâce à un départ efficace, qui a obligé son adversaire à courir constamment après le score (7-21, 10e). Les jeunes banlieusardes lilloises revenaient bien un peu dans la partie au repos (24-30), mais un nouveau coup de collier escaudinois à la reprise ruinait leurs ambitions (33-46, 30e). Il suffisait aux équipières de Lucie Lerévérend de gérer l’acquis et le message était reçu cinq sur cinq.

«  Nous sommes bien rentrés dans la partie, en place défensivement, et surtout nous avons trouvé des solutions offensives avec l’alternance jeu intérieur et extérieur. Hélas, nous avons mal débuté le second quart-temps en prenant un 0-10. Il a fallu un rajustement, raconte Jacky Mini. La deuxième mi-temps est intéressante sur l’aspect défensif mais devant, nous avons bafouillé notre basket en perdant trop de ballons. La victoire est là même si ce ne fut pas facile car en face, il y avait une belle équipe. »

VILLENEUVE d’ASCQ B – BF ESCAUDAIN : 47-54 (7-21, 17-9, 9-16, 14-8).

BFE : Duvauchelle 4, Lerévérend 3, Duforet 18, Bicane 9, Hégédus 6, Dubreucq 5, Chourchoulis 2, Laidlow 7.

Source VDN (R.P)

Journée 13 : BFEPH - Le Chesnay Versailles

Et de cinq pour le BF Escaudain

Face au Chesnay-Versailles, le BF Escaudain a engrangé son cinquième succès de suite qui lui permet de conforter sa place sur le podium et de se rapprocher de la CO Trith qui a connu une surprenante défaite face au centre de formation du Saint Amand Hainaut Basket.

«  Nous avons très bien démarré le match en leur infligeant un 11-0, tout en n’encaissant que trois points à 30 secondes de la fin du premier quart-temps. Dans le second, nous avons continué sur cette défense mais sans arriver à tuer le match malgré notre domination, raconte Jacky Mini. La reprise est mauvaise avec un passage à vide offensivement et l’adversaire est passé devant durant deux minutes. Nous avons repris le pouvoir grâce à notre volonté et surtout notre jeu collectif, dans les dix dernières minutes, en développant du jeu rapide et en mettant quelques tirs à 3 points pour faire l’écart. Je suis satisfait de la prestation des joueuses et surtout le fait que nous n’encaissons que 44 points ce qui est très bien. Une fois de plus les supporters ont été au top merci à eux. »

BF ESCAUDAIN – LE CHESNAY VERSAILLES : 57-44 (11-3, 19-18, 7-15, 20-8).

BFE : Thomazé 6, Duvauchelle 9, Lerévérend 2, Duforet 7, Bicane 4, Hégédus 14, Dubreucq 4, Chourchoulis 9, Laidlow 2.

Le Chesnay : Lachgar 3, Gawronska 8, Sylla 3, Beaugendre 4, Robic 5, Badiane 12, Radunovic 6, Duquesne 3.

Classement (13 matches) : 1 Trith 24 pts  ; 2 Ste Savine 24 pts ; 3 BF Escaudain 23 pts ; 4 Wasquehal 22 pts ; 5 Furdenheim 20 pts ; 6 Dijon 19 pts ; 7 Mulhouse 19 pts ; 8 Le Chesnay 19 pts ; 9 Armentières 19 pts ; 10 Villeneuve d’Ascq B 17 pts (+1m) ; 11 Saint-Amand B 16 pts (+1m)  ; 12 Charleville B 15 pts.

Source VDN (R.P)

Journée 14 : Basket Ardennes Espoirs - BFEPH

Le BF Escaudain évite le piège ardennais

À Charleville, le BF Escaudain n’a jamais donné l’impression de pouvoir être contrarié par le centre de formation et revient des Ardennes avec une onzième victoire. Le promu se "sporte" bien avant la venue de Sainte-Savine, rencontre très importante pour sa participation aux play-offs.

«  Nous avons eu un peu de mal à rentrer dans le match mais ensuite la machine s’est mise en route Défensivement en place, nous avons déroulé notre jeu, et pris le large. En face, Charleville a exploité chaque retard défensif mais notre présence au rebond et notre jeu rapide les ont ennuyé et à la pause nous avions un beau matelas confortable (21-49), raconte Jacky Mini. Le retour des vestiaires est tout autre puisque les jeunes ayant subi la colère de leur coach étaient déterminées et sont montées en agressivité, parfois à la limite de ce que l’on peut accepter. Nous avons durci également et elles ont surtout eu une adresse insolente. Malgré cela nous sommes arrivés à garder notre avance avec un dernier quart en contrôle. Je suis satisfait du résultat. Défensivement on est plus en place et la communication est bonne. Offensivement le ballon circule et l’apport du groupe est très intéressant. Il faut continuer comme cela. »

CHARLEVILLE B - BF ESCAUDAIN : 55-81 (14-26, 7-23, 27-19, 7-13)

BFE: Caridi 2, Thomazé 17, Duvauchelle 3, Lerévérend 9, Bicane 13, Hegedus 20, Dubreucq 6, Laidlow 11.

Classement (14 m) :1 Trith 26 pts; 2 Ste Savine 26 pts; 3 BF Escaudain 25 pts; 4 Wasquehal 23 pts, 5 Furdenheim 22 pts; 6 Mulhouse 21 pts; 7 Dijon 20 pts; 8 Le Chesnay 20 pts; 9 Armentières 20 pts; 10 St Amand B 18 pts (+1m); 11 Villeneuve d’Ascq B 18 pts (+1m); 12 Charleville 16 pts.

Source VDN (R.P.)

Journée 15 : BFEPH - Sainte Savine Basket

Le BF Escaudain peut avoir des regrets

Face à Sainte-Savine, équipe qui descend de N1 et qui est taillée pour y repartir, le BF Escaudain ne s’est incliné que de quatre petits points et peut avoir des regrets avec quelques moments de flottement. Petite consolation, il garde le point avérage (+5).

Dans une ambiance « Carnaval » la rencontre débutait par un mano a mano : (10-10, 6e) et la crispation était bien présente. Les Saviniennes terminaient mieux la première période pour prendre le commandement (18-24, 10e). Elles n’allaient plus le lâcher. Dans le sillage des deux anciennes Amandinoises Fatim Traoré et Katarina Désir, mais surtout de Lalya Sidibé au four et au moulin, elles atteignaient le repos avec 11 longueurs de mieux (31-42). La reprise était du même tonneau et l’écart grandissait : 38-56 (27e). C’est là que les protégées du président Philippe Ceravolo entamaient un baroud d’honneur. Duforet, Bicane, Chouchoulis, Lerévérend, Thomazé redonnaient espoir (47-59, 30e), Puis Bicane et Hégédus (64-69, 37e), mais à chaque fois Sidibé, chez les filles de Saïd Kouskous, redonnait un coup de collier et finalement le promu échouait au port après avoir tenu tête à une formation qui disputera les play offs (69-73).

Dommage mais les Escaudinoises ont perdu trop de ballons : 22 dont 14 en première mi-temps et ont pêché sur quelques détails qui ont été déterminants.

«  Il y a de la frustration car nous avons été capables de revenir de près de moins 20 en 12-14 minutes, en produisant un basket de bonne qualité, mais la première mi-temps a été une catastrophe. Il faut valoriser la réaction face à une formation qui est taillée pour la N1 et on garde le point avérage. Nous sommes promus et nous avons joué les yeux dans les yeux avec ce genre d’équipe  », relate Jacky Mini qui a toujours l’espoir d’être présent en play offs. Il y a encore 14 points à prendre jusqu’à la fin de saison (7 matchs)

BF ESCAUDAIN – SAINTE-SAVINE : 69-73 (18-24, 13-18, 16-17, 22-14)

BFE : Thomazé 5, Duvauchelle 2, Lerévérend 5, Duforet 12, Bicane 13, Hégédus 19, Dubreucq 6, Chouchoulis 3, Laidlow 4.

Sainte-Savine : Roulet 7, Traoré 4, Lesoudard 9, Sidibé 25, Boisgrollier 9, Désir 13, Chamlong 6.

Source VDN (R.P.)

Journée 16 : CO Trith Basket PH - BFEPH

Vainqueur d’Escaudain, Trith s’envole vers les play-off

C’est dans une salle pleine comme un œuf et très bruyante que s’est déroulé le derby Trith-Escaudain. Une rencontre qui a vu la victoire des Trithoises qui s’envolent vers les play-off et seul un séisme de magnitude 6 sur l’échelle de Richter pourraient les en priver. 

Avec trois victoires d’avance sur le troisième, plus le point-average, sur leur voisine, l’affaire est donc dans le sac pour Trith (à moins de perdre les 6 dernières rencontres), contrairement au BFE qui a perdu toutes chances d’y participer. Un promu qui va dès lors défendre sa place sur la 3e marche du podium convoitée par Furdenheim et Wasquehal.

La partie débutait à l’avantage des Escaudinoises (4-11, 4e) mais très vite la COT revenait à leur hauteur (13-13, 9e) avant de passer un 8-0 par Bellanger (21-13, 12e). Ce pouvoir, les équipières de Montagne n’allait plus le lâcher (32-27 au repos puis 43-31, 25e). Le BFE s’accrochait mais était toujours à la traîne à l’aube de la dernière période (49-43, 30e). Les Trithoises remettaient le couvert par Vêtu, Doyen et Nowacki (54-44, 33e) et les derniers assauts adverses ne faisaient que réduire l’écart.

«  Il y a eu trop d’approximations, des lancers francs, des paniers en dessous ratés pour gagner un match comme celui-là. On n’a pas été bons et pas dans la rigueur. C’est notre première année à ce niveau et il faut continuer à bosser et jouer jusqu’au bout  », relate Jacky Mini.

«  On a fait un match sérieux en étant appliqués. C’est bien mais nous ne sommes jamais arrivés à faire le trou pour nous mettre à l’abri. Nous avons gagné des ballons mais on a eu du mal dans l’alternance sur la défense de zone où on a manqué de solutions, mais nous sommes restés soudés et tout le monde a apporté quelque chose. On est en bonne voie  », avoue Fabrice Pontier.

CO TRITH – BF ESCAUDAIN : 59-54 (19-13, 13-14, 17-16, 10-11) COT : Bellanger 11, Vêtu 6, Doyen 9, M.Nowacki 9, Tadeuszak 6, Wibabara 2, Montagne 4, Mialoundama 12. BFE : Thomazé 4, Duvauchelle 3, Lerévérend 2, Duforet 9, Bicane 17, Hégédus 12, Dubreucq 3, Laidlow 4.

Source VDN (R.P.)

Journée 17 : BFEPH - Wasquehal Basket

Facile vainqueur de Wasquehal, Escaudain consolide sa troisième place

Il n’aura suffi que de vingt-deux minutes au BFE pour consolider sa 3e place. Une mi-temps pour renvoyer Wasquehal à ses études.

À ce moment de la partie, les Escaudinoises, coachées pour l’occasion par Hamid Zarouri, menaient 45-24 (22e). Et établissaient le plus gros écart du match. Cela, dans le sillage d’une Janka Hégédus des grands soirs et bien aidée par Bicane, Thomazé et Laidlow.

Peu après la pause, la messe était donc dite. Derrière, les locales n’allaient plus avoir qu’à gérer leur acquis. Alors que le BFE perdait Margot Dubreucq sur blessure (cheville) en tout début de seconde période, Wasquehal allait bien tenter de réagir par Paul, Ricart et Redzia (50-40, 30e). Mais la barre avait été placée bien trop haut par leurs hôtes pour espèrer revenir. D’autant que les Escaudinoises n’allaient rien lâcher. Pour preuve, elles allaient même récupérer le point avérage (+11) en s’imposant 61-49.

«  Cette victoire fait vraiment plaisir, avouait le coach. On consolide notre 3e place tout en continuant à nous placer dans la course à la meilleure défense de la poule (D), ce qui nous tient à cœur. C’est une victoire collective aujourd’hui avec neuf joueuses qui se sont impliquées défensivement. Je peux juste déplorer un manque d’adresse aux lancers francs. Mais bon, nous avions une revanche à prendre sur le match aller et on l’a fait en respectant le travail mis en place cette semaine à l’entraînement. Je suis content pour ma première en remplacement de Jacky (Mini), malade. »

– BF ESCAUDAIN - WASQUEHAL : 61-49 (17-12, 24-12, 9-16, 11-9). – BFE: Thomazé 10, Duvauchelle 4, Duforet 1, Bicane 10, Hégédus 21, Dubreucq 2, Chourchoulis 3, Laidlow 10. – WASQUEHAL : Ploegaert 6, Fagnez 3, Lesoudard 4, Ely 6, Redzia 10, Ricart 7, Paul 13.

Source VDN (R.P.)

Journée 18 : Pantheres Mulhouse Basket Alsace - BFEPH

Escaudain revient d’Alsace avec le sourire

Quarante minutes devant, une victoire logique. Le bilan du déplacement du BF Escaudain en Alsace est bon. «  Nous avons démarré le match avec la volonté d’aller vers l’avant très vite, ce qui nous a permis de prendre le large face à un adversaire qui a eu du mal à contenir nos assauts  », raconte Jacky Mini. 13-27 après dix minutes de jeu la victoire était bien engagée, même si au repos les Panthères avaient grignoté un peu en montant en pression et en agressivité à la limite de l’acceptable (30-37).

«  La deuxième mi-temps est identique à la première. La victoire est là et c’est le principal. Il n’est jamais facile de bien jouer après un si long déplacement  », conclut le coach escaudinois qui était privé de Margot Dubreucq (entorse de la cheville).

MULHOUSE – BF ESCAUDAIN : 59-67 (13-27, 17-10, 11-16, 18-14)

BFE : Thomazé 7, Duvauchelle 5, Lerévérend 5, Duforet 9, Bicane 15, Gheller 2, Hégédus 20, Chourchoulis 4.

Source VDN (R.P)

Journée 19 : BFEPH - Furdenheim A.C.S.L

Le BF Escaudain à côté de ses baskets

Le BF Escaudain a offert un piètre spectacle à ses supporters et laisse repartir Furdenheim avec le sourire de la victoire et l’espoir de rester à ce niveau de compétition.

Face aux Alsaciennes, les Escaudinoises ont touché le fond - VDN

Déjà battues lors du premier épisode (64-57), les Escaudinoises ne sont pas parvenues à prendre leur revanche. La cause ? Méconnaissables : sans âme, sans adresse, sans rien. Du coup, en face, l’adversaire jouait à fond sa chance et cela tombait de partout (7 paniers primés dans les 20 premières minutes) : 8-26 (10e).

L’affaire semblait déjà fixée avant un léger sursaut jusqu’au repos (35-44). Le BFE redémarrait comme il avait débuté : mal (35-49, 22e). En bonne capitaine Lucie Lerévérend tentait bien de monter le chemin (39-50, 24e), mais ses troupes ne suivaient pas et le cauchemar devenait exaspérant (41-57, 30e).

«  J’ai honte. J’ai honte du spectacle proposé, nous avons été dominés partout  », résumait, accablé, Jacky Mini.

Certes, il y a cette sortie de route désolante, mais il ne faut pas accabler ce promu qui est tout de même encore sur le podium.

BF ESCAUDAIN - FURDENHEIM : 54-77 (8-26, 27-18, 6-13, 13-20)

BFE: De Sousa 2, Thomazé 6, Lerévérend 6, Duforet 4, Bicane 13, Gheller 2, Hégédus 14, Chourchoulis 3, Laidlow 4.

Furdenheim : Mauler 9, Muller 2, De Amorim 11, Fuchs 4, Clauss 22, Specq 10, Denu 13, Aniélak 6.

Source VDN (R.P)

Journée 20 : Saint Amand Hainaut Basket Espoirs - BFEPH

Escaudain s’impose au finish à Saint-Amand

Le derby entre Saint-Amand B et le BF Escaudain a tenu toutes ses promesses avec en fin de match la magie du basket qui a encore opéré pour une victoire au finish des protégées du président Philippe Ceravolo.

Le suspense et l’incertitude, c’est tout le charme de la discipline à la balle orange. Mené 60-51 (37e), puis 60-55 à un peu moins d’un tour de cadran (50s), le BFE est parvenu à retourner la situation en sa faveur grâce à un 0-11 assassin. Avant cela, il avait pris les commandes en suivant le chemin tracé par Hegedus (16-19, 10e), pour virer au repos avec dix longueurs de mieux (28-38).

À la reprise, les Escaudinoises semblaient anesthésiées, alors que les jeunes Amandinoises se reprenaient collectivement pour réduire l’écart à l’aube de la dernière période (38-41, 30e). Elles égalisaient à 49 partout (34e), avant de prendre le pouvoir (60-51, 37e), mais la victoire changeait de camp dans le money time.

«  C’est dommage, frustrant. Quelques décisions bizarres en notre défaveur sur la fin qui scellent le sort du match. En première mi-temps, nous avons été trop gentils  », regrette Frédéric Daguenet dont les filles ont fait un bon match.

«  Je suis super content car nous sommes venus avec un effectif amoindri. Cela n’a pas été facile surtout en seconde mi-temps lorsqu’en face elles sont montées en agressivité. On est restés solidaires, c’est le principal  », relate Jacky Mini qui avec ses filles et la défaite de Wasquehal à Trith (55-50), se positionne définitivement sur la troisième marche du podium.

SAINT-AMAND B – BF ESCAUDAIN : 60-62 (16-19, 12-19, 10-3, 22-21)

St Amand B : E.Deprez 8, Elias 3, A.Deprez 4, Plancq 3, Ngo Ndjock 13, Bezzo 2, Marie 20, Doumbia 3, Hurel 2, Pruvost 2.

BF Escaudain : Duvauchelle 6, Thomazé 15, Bicane 8, Hégédus 10, Lerévérend 4, Chourchoulis 12, Laidlow 7.

Source VDN (R.P)

Journée 21 : BFEPH - CSL Dijonnais

Incomplet, le Bf Escaudain s'incline face à Dijon. 

Manquaient pour cette dernière à la maison : Clémence Duforet, Margot Dubreucq et Léa Duvauchelle, toutes trois blessées.

«  Avec un effectif réduit, relate Jacky Mini, l’entraîneur, nous savions que cela n’allait pas être facile. Sans meneuse de jeu, nous sommes arrivés à imposer notre basket malgré tout. Mais sans pour autant le tuer. Les coups ont été rudes, les arbitres décidèrent de laisser jouer mais l’équipe adverse a durci les contacts notamment au rebond. La deuxième mi-temps (32-26 au repos) a été différente. Nous avons laissé l’adversaire y croire et la boîte à claques était de sortie. Notre jeu était de moins en moins léché et nous avons perdu des ballons sur du jeu rapide. Dans le dernier quart, la fatigue s’est fait sentir et une altercation éclate entre Janka (Hégédus) et Geisser. Nous avons accusé 7 points de retard mais, même en jetant nos forces dans la bataille, nous ne sommes pas parvenus à recoller. C’est décevant de perdre le dernier match à la maison mais les filles se sont battues jusqu’au bout. »

– BF ESCAUDAIN – DIJON : 53-56 (19-17, 13-9, 13-15, 8-15) – BFE : De Sousa 4, Thomazé 3, Lerévérend 11, Bicane 5, Gheller 2, Hégédus 6, Chourchoulis 12, Laidlow 10. – Dijon : Jacob 7, Anastas 10, Jourdan 2, Curie 8, Kovalokova 8, Roy 2, Bai 2, Geisser 17.

Source VDN (R.P)

Journée 22 : Sports Ouvriers Armentierois - BFEPH

Le BF Escaudain termine de belle manière collectivement

Pour son dernier déplacement et match de la saison, le BF Escaudain a superbement contourné l’obstacle dressé par Armentières. une victoire logique qui conforte sa 3e place au classement, même si elle était acquise depuis quelques rencontres.

Après un départ en faveur des Escaudinoises (14-16, 10e), Armentières virait devant au repos (31-29). C’est en seconde mi-temps que les protégées du président Philippe Ceravolo allaient asseoir leur succès en remportant de belle façon les deux dernières périodes (19-23, 10-23).

«  Nous finissons la saison en beauté avec une vraie victoire collective. Nous sommes rentrés très vite dans le match, défensivement en place et en appliquant les consignes offensives. Nous avions le retour de Léa (Duvauchelle) après trois semaines d’arrêt qui nous a ramené une rotation supplémentaire et cela s’est vu. Nous sommes à -2 à la mi-temps mais rien d’inquiétant, raconte Jacky Mini. Après un recadrage nous avons démarré fort le troisième quart mais quelques erreurs ont remis Armentières en course. Dans la dernière période, on a fait la différence en appuyant sur la défense et imposant notre physique dans la raquette. La zone adverse ne nous a pas contrariés et nous avons pris le large. Je suis content de la manière et il était important de finir cette belle année en beauté. »

ARMENTIÈRES – BF ESCAUDAIN : 60-75 (14-16, 17-13, 19-23, 10-23)

BFE : De Sousa 4, Thomazé 12, Duvauchelle 5, Lerévérend 3, Bicane 11, Gheller 5, Hégédus 15, Chourchoulis 3, Laidlow 17.

Source VDN (R.P)


toute l'association
Se connecter